Pour tout ce qui aime le club de la capital

29 mai 2009

PSG - ASM : Une dernière victoire et puis s’en va…

alt text




Samedi soir, aux alentours de 21h00, tous les regards seront tournés vers le Parc des Princes ; autrefois théâtre de grandes affiches européennes, l’antre de la Porte de Saint-Cloud accueillera cette fois la dernière rencontre de la saison. Ce Paris Saint-Germain - AS Monaco Football Club se présente comme un match tout à fait normal. Pourtant, plusieurs paramètres font qu’il n’en est rien. Sans rien éluder, InfoPSG présente la rencontre et ses enjeux.

Paris doit bien finir

Pour sa dernière rencontre à domicile (face à Auxerre, 2-1), on ne peut pas dire que le club de la capitale ait pratiqué un football de qualité, rapide et sans déchets. C’était tout l’inverse. On aura beau louer les multiples points positifs de cette équipe comme les diverses individualités qui s’en dégagent, le sentiment principal de cette fin de saison est la frustration.

Sur les derniers matchs, Paris a grillé toute chance de se qualifier pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Désormais, le club ne pourra que récolter les miettes : la 4ème ou la 5ème place, voire pire. Mais relativisons quand même l’impact de cette dernière ligne droite manquée : une victoire face à Monaco mettra malgré tout du baume au cœur des supporters. C’est d’autant plus vrai que la dernière rencontre de championnat ne s’était plus jouée au Parc depuis la saison 2004/2005, soit quatre ans. Gageons que la fête devrait être belle.

Côté terrain, Paul Le Guen aura le bonheur de voir Guillaume Hoarau faire sa réapparition dans le groupe, lui qui était absent depuis plusieurs semaines. Cependant, le technicien breton devra peut-être composer sans Ceará et Giuly, tout deux incertains. Notons également que Stéphane Sessègnon est suspendu, c’est donc un autre problème qui se présente ici à PLG.

Chose marquante, c’est à l’occasion du dernier match que Sébastien Bazin sort enfin de sa tanière. Il s’est entretenu de manière très formelle avec le site officiel du club. Pour lui, le match qui se profile a des allures de finale : “Je suis persuadé que tout l’effectif, joueurs et staff technique compris, est plus que jamais mobilisé par l’enjeu. Une victoire contre Monaco est indispensable. Nous restons sur une série difficile mais nous ne devons pas gâcher cette belle saison. On attendait une finale depuis le début de saison. Nous l’avons à présent devant nous. Ce dernier match de championnat est notre finale !

Espérons que les joueurs tireront tous dans le même sens ce week-end, afin d’offrir une dernière victoire aux supporters, qui seront probablement beaucoup dans les travées du Parc. Alors, vous n’avez plus qu’une seule chose à faire : allumer le feu !

Épidémie de blessure à Monaco

Malgré un classement tout à fait correct (12ème), l’ASM n’aura pas atteint son objectif de début de saison. En conséquence, Ricardo ne sera pas reconduit. Face à Paris, il dirigera alors son dernier match en tant qu’entraineur monégasque. Une situation qui n’est pas sans rappeler celle de Paul Le Guen.

Et le pire reste à venir ; une véritable épidémie de blessure a touché l’effectif monégasque puisque pas moins de sept joueurs seront absents pour cause de souffrances physiques à degré plus ou moins grand. C’est le cas de Serge Gakpé (douleur à un genou), Jean-Jacques Gosso (genou, lésion musculo-tendineuse), Adriano (douleur ischio), Djamel Bakar (ischio, en reprise), Alejandro Alonso, Alexandre Licata, Yohan Mollo et Vincent Muratori. En plus de cela, trois autres seront indisponibles pour cause de suspension : Igor Lolo, Lukman Haruna et Yannick Sagbo.

De son côté, le rugueux défenseur monégasque Thomas Mangani commente la future rencontre à venir : “C’est une équipe solide. Après, eux, ils leur faut la victoire pour accrocher la coupe d’Europe donc peut-être que ça va les obliger à sortir et on aura quelques occasions en contre. Y’a un bon coup à jouer. Ils ont de grands joueurs et ils savent se reconcentrer parce qu’ils savent que c’est un match capital. Donc je pense qu’ils seront tous à même de sortir un gros match et j’espère qu’on va répondre présent.”

Si Ricardo devra se passer de plusieurs joueurs clés, il ne faudra cependant pas prendre son équipe à la légère. Par l’intermédiaire d’éléments explosifs comme Park, le danger peut venir à tout moment. C’est pour ça qu’il sera nécessaire de rester vigilant et marquer la rencontre par un engagement physique immédiat.

Et même si le contexte ne leur est pas favorable, les joueurs du Rocher pourront se rassurer à la vue des statistiques puisqu’ils demeurent une des bêtes noires de Paris dans son jardin : en 34 confrontations, l’ASM s’est imposée à 15 reprises tandis que le PSG l’a emporté 12 fois pour 7 matchs nuls. Un bilan qui pourra encourager les coéquipiers de Ruffier à réitérer les prestations des années précédentes.

Posté par le DJ number one à 14:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


25 mai 2009

Trophée UNFP: Vide total pour Paris

alt text






Ce dimanche 24 Mai s’est déroulée la remise des trophées UNFP. Deux parisiens étaient en liste…

Tout d’abord, Stéphane Sessegnon pouvait être élu meilleur joueur en Ligue 1 cette année. En concurrence avec Yoann Gourcuff, André-Pierre Gignac et Michel Bastos, le béninois pouvait terminer la saison avec une récompense personnelle. Mais ce n’est pas le cas, le successeur de Karim Benzema est Yoann Gourcuff ! Le bordelais remporte logiquement le titre de meilleur joueur, après une très bonne saison, notamment ces dernières semaines où il s’est montré décisif avec son équipe.

Autre homme en course, Paul Le Guen était nominé pour le titre du meilleur entraineur de la saison, avec comme adversaires Laurent Blanc, Eric Gerets et Frédéric Antonetti. Et aucune surprise, Le Guen ne remporte pas la palme… C’est le belge de l’OM qui est désigné comme le meilleur entraineur en Ligue 1 cette année. Gerets quitte donc le club marseillais pour Al-Hilal de la plus belle des manières.

Pour finir, le trophée du meilleur espoir à été décerné à Eden Hazard qui évolue à Lille, alors que le meilleur portier de la Ligue 1 est Hugo LLoris.

Posté par le DJ number one à 09:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

VA - PSG (2-1): Les notes des joueurs

alt text






Avec cette défaite au Stade Nungesser contre Valenciennes, le PSG subit une nouvelle désillusion. Avec un style classique, et Kezman et Luyindula en attaque, comment les joueurs ont-ils réagit après la déconvenue auxerroise ?

Landreau (2.5): Pas de grands arrêts à faire lors de la première période, il n’est pas présent sur les actions importantes. Bien qu’il ne puisse rien faire sur le premier but, le second est du à une de ses nombreuses boulettes… Il relâche le ballon qui file dans ses propres cages. Paris perd trois points sur une nouvelle gaffe de son portier.

Ceara (5): Il aura fait un bon match, mais sans plus. En duel contre Danic, il n’a jamais lâché prise et a montré sa motivation. Point de vue offensif, il tente souvent d’aller de l’avant avec Giuly, même si il perd quelques balles.

Camara (2.5): Il faut être présent tout le long du match. Malheureusement pour Camara, il a été absent 5 minutes… Et ces 5 minutes ont permit aux valenciennois d’égaliser et ensuite de prendre l’avantage. Il se fait battre dans les airs sur le premier but par Audel, ce dernier qui offre le second but à Pujol après avoir éliminé Camara.

Sakho (3.5): Camara n’est pas le seul à oublier le marquage lors du second but… Sakho laisse Pujol se placer au point de pénalty… De plus, il est à l’origine de quelques hésitations qui, heureusement pour Paris, sont sans conséquence.

Armand (4): Une première période tranquille. Mais il a eu fort à faire à la reprise. Rien de remarquable, il a seulement été averti à la 70ème après une faute sur Mater. Un carton jaune d’ailleurs mérité.

En résumé, une défense parisienne très fébrile ! Sur le deuxième but valenciennois, la défense centrale et le gardien se sont lamentablement loupés…

Makélélé (4.5): Bon travail lors de la récupération, Maké a tout de même trop reculé lors des moments forts de Valenciennes. Carlos Sanchez lui en aura fait voir de toutes les couleurs.

Clément (5): Plus offensif que son capitaine, Clément a montré sa motivation et son envie d’aller de l’avant. Malheureusement, comme le reste du groupe, il a trop subi sans pouvoir réagir en seconde période…

Giuly (5.5): Auteur de la passe décisive qui a permit au PSG de prendre l’avantage, Giuly s’en est bien sorti sur son coté droit. Malheureusement, il glisse et manque d’égaliser à la 82ème minute. Il sort pour laisser sa place à Chantôme à la 83ème minute.

Sessègnon (5): Remplaçant Rothen (blessé) sur le coté gauche, il lance Giuly sur le coté droit sur le but parisien. Cependant, cela se voyait qu’il n’était pas dans son élément, et que le coté gauche n’est pas son poste. Il a pourtant pu aider Armand, niveau défensif. Il a été remplacé par Pancrate à la 76ème.

Un milieu de terrain qui a fait un bon match dans l’ensemble. Ils ont seulement trop reculé sur les assauts valenciennois.

Luyindula (5.5): Ce n’était pas son plus grand match, mais ce n’était pas son plus mauvais non plus. Peguy a bien joué son rôle de soutien, et a montré une grande volonté. Souvent dans la provocation, il aurait pu obtenir un pénalty sur une sortie litigieuse de Nicolas Penneteau.

Kezman (6): Buteur du coté parisien, Mateja Kezman réalise une bonne prestation. Il aura semé la panique dans la défense adverse, mais sans réussite. Peu sollicité durant la seconde période, il se sera battu jusqu’à la fin.

Une bonne attaque parisienne, mais en manque de ballon ! Peu d’occasions en seconde période, ce qui a permit à Valenciennes de retourner la situation.

Posté par le DJ number one à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Mercato bien chargé pour Paris !

alt text






Bien que les moyens financiers manquent à l’appel, le mercato estival du PSG promet d’être intéressant.

En effet, sauf départ improbable de Sessègnon ou de Hoarau qui permettrait de remplir le porte-feuille parisien, les négociations seront très importantes. La venue de Kombouaré serait en très bonne voie, et le montant du transfert serait d’un million d’euros selon Le Parisien, alors qu’en début d’affaire, le prix avoisinait les 2.5 millions d’euros. Le technicien valenciennois devrait signer pour 3 ans avec le club de la capitale.

En ce qui concerne les acteurs sur le terrain, les ambitions sont au rendez vous ! Alain Roche a dressé une liste de joueurs qui pourraient renforcer l’équipe. De la défense à l’attaque, tous les postes sont concernés. Tout d’abord, il faut trouver un remplaçant à Landreau. Les noms de Ruffier et Carrizo circulent énormement, mais le responsable de la cellule de recrutement serait plus intéressé par Cédric Carrasso selon RMC. Actuellement à Toulouse, l’ancien marseillais serait la seule folie que s’offrirait Paris cet été. Mais la concurrence est rude, car Bordeaux et le Bayern de Munich chercherait à s’offrir les services du gardien toulousain.

Au niveau défensif, ce sont les latéraux qui ont attiré l’oeil d’Alain Roche. Après avoir assisté au match opposant l’ASSE au TFC, deux ailiers sont dans les petits papiers du PSG. Il s’agit de Mouhamadou Dabo (22 ans) qui joue en tant que titulaire à Saint Etienne et de Albin Ebondo (25 ans) qui lui évolue à Toulouse. Ce sont des pistes intéressantes pour le PSG, et Roche voit plus loin ! En effet, beaucoup de monde l’intéressent au TFC, comme Etienne Capoue (21 ans) qui peut jouer en tant que défenseur ou plus généralement milieu défensif, ou Moussa Sissoko (20 ans), jeune milieu de terrain formé à Toulouse. Cependant, les chances de voir ces joueurs arrivés sont infimes. Les portes toulousaines se sont refermées, surtout pour Carrasso, et il faudra que le club de la capitale trouve les mots et les arguments pour convaincre Olivier Sadran, président du TFC.

Il ne reste plus que l’attaque, et là aussi, Alain Roche a repéré certains joueurs. Effectivement, le nom du lorientais Kevin Gameiro (22 ans) est le plus souvent cité. Paris pourrait dès maintenant faire une offre pour le jeune merlus, mais son arrivée n’est pas sure. Les Girondins de Bordeaux et Villareal, entre autres, le convoiteraient également. Si cela ne se fait pas, les Rouge et Bleu pourraient se rabattre sur Aruna Dindane. L’actuel lensois a souvent été blessé durant cette saison, et bien que ses talents ne l’aient pas quitté, sa cote a très nettement baissé. L’international ivoirien serait accessible aux abords des 3 voire 4 millions d’euros.

Avec des idées bien précises, le PSG emmené par Alain Roche entame bien ce mercato estival. Bien que les moyens ne soient pas au rendez vous, les envies du club restent présentes bien qu’elles soient modestes. Il ne reste plus qu’à Paris de trouver les bons arguments…

Posté par le DJ number one à 09:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 mai 2009

Mercato : Bazin ne laissera pas partir Hoarau et Sessègnon

alt text

Hier soir, au Parc des Princes, s’est tenu un conseil d’administration réunissant Sébastien Bazin et plusieurs administrateurs du Paris Saint-Germain. Les sujets évoqués auront été multiples : le mercato estival, les finances du club ou encore les différents candidats au poste d’entraîneur. Voici les informations délivrées par Le Parisien de vendredi.

Et le principal enseignement qui ressort de cette réunion est la volonté de Bazin de ne pas lâcher les deux meilleurs joueurs parisiens, Guillaume Hoarau et Stéphane Sessègnon. Il met ainsi fin aux rumeurs insistantes de départ du béninois et, par la même occasion, finit de rassurer les supporters inquiets sur ses intentions. Avec Ludovic Giuly qui a récemment affirmé qu’il ne partirait pas la saison prochaine et, selon toute vraisemblance, Makelele qui devrait rester une année de plus sur le terrain (avec un calendrier aménagé), c’est la présence des joueurs clés parmi la future ossature de l’équipe que se sont assurés les dirigeants du PSG. On ne peut pas en dire autant de Mickaël Landreau et Jérôme Rothen qui se seraient vus accorder un bon de sortie. Si l’hypothèse d’un départ du second ne choque pas vraiment, celle du premier a plutôt de quoi inquiéter.

Aussi évoquées, les finances du club. Le déficit s’élève cette saison à 10M€ - ce qui est moins que les années précédentes – et il pourrait même être à l’équilibre si Bazin avait décidé de vendre les joueurs les plus chers au futur mercato. Le prochain entraîneur disposera par ailleurs d’une enveloppe de 10M€ pour faire son marché.

En ce qui concerne ledit nouveau technicien francilien, une liste de cinq candidats a été établie ; la priorité de Bazin est Kombouaré, mais Frédéric Antonetti et Christian Gourcuff tiendraient la corde en cas d’échec des négociations avec Valenciennes.

Posté par le DJ number one à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Mercato : Rothen proche de Blackburn ?

alt text

On ne peut pas dire que cette saison soit la sienne. Pourtant, Jérôme Rothen serait suivi par plusieurs clubs, notamment de Premier League. Autrefois, un départ de la capitale aurait été perçu comme un malheur pour les supporters parisiens. Aujourd’hui, beaucoup moins.

Selon France Football, le milieu de terrain intéresserait Bolton mais des contacts plus sérieux auraient été établis avec Blackburn. Dans ce cadre, Rothen pourrait faire le déplacement en Angleterre afin de confirmer les contacts noués précédemment.

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas négliger l’impact de l’ailier gauche sur les résultats du club ces deux dernières saison. S’il venait donc à quitter Paris, il ne serait pas choquant qu’un hommage lui soit rendu en fin de saison…

Posté par le DJ number one à 14:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Mercato : Quand on reparle de Basa…

alt text

L’épisode Basa avait marqué le mercato du PSG pendant un temps.  À la recherche d’un défenseur central de métier, la cellule recrutement du club s’était penchée sur son cas. Cependant, les négociations n’avaient pu aboutir faute de mésentente salariale (150 000 euros demandés par le joueur, 100 000 proposés par Paris).

Et aujourd’hui, son nom réapparaît par le biais du Parisien. Selon le quotidien francilien, les dirigeants pourraient revenir à la charge cet été, cette fois-ci auprès de son nouveau club, le Lokomotiv Moscou. Malgré le fait qu’il apprécie le championnat dans lequel il évolue, le monténégrin ne verrait pas d’un mauvais œil un retour dans l’Europe de l’Ouest. On en saura sûrement plus dans les semaines à venir.

Posté par le DJ number one à 14:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 mai 2009

Jérôme Rothen : “Le Guen était de plus en plus isolé”

alt text






Invité de Luis Attaque sur RMC hier, Jérôme Rothen a répondu aux questions de Luis Fernandez sans langue de bois.

D’entrée, l’ailier gauche laisse transparaître des regrets quant à la tournure que prennent les évènements, affichant clairement son attachement à Paul Le Guen : “Il m’a apporté humainement pendant deux ans et demi. Même si ça n’a pas été évident sportivement au début, il a fait avec le groupe qu’on lui a donné. On a vécu une saison dernière catastrophique et ce qui se passe cette année n’était pas gagné d’avance. Personnellement, il a su me redonner la confiance que j’avais perdue sous Guy Lacombe. Il reste quatre matches pour finir le mieux possible avec lui.”

Il indique également qu’une lutte entre les pro-Le Guen et anti-Le Guen s’était accentuée au sein du club ces derniers jours, ce qu’il espère ne portera pas préjudice à l’équipe dans le sprint final : “Je pense qu’il était de plus en plus isolé. Il n’a pas été aidé d’entrée par l’arrivée d’un nouveau président (Charles Villeneuve). Paul avait vu que tout le monde ne tirait pas dans le même sens et qu’il valait mieux changer ou faire en sorte que tout le monde puisse se regarder dans les yeux, ce qui n’était plus le cas. Ces derniers temps, on sentait qu’il y a avait des gens pour et des gens contre. C’est chiant de sentir ça et j’espère que ça ne nous portera pas préjudice pour aller chercher la troisième place.”

Alors qu’on disait de Rothen et Landreau qu’ils étaient les plus fidèles soutiens de PLG au sein du vestiaire parisien, on apprend du milieu de terrain qu’il n’y avait pas de conflit déclaré avec les autres joueurs : “Je ne sais pas si nous n’étions plus que deux. Paul était là et ça s’est bien passé avec nous, comme avec d’autres joueurs. Il n’était pas en guerre avec les joueurs. Je pense que c’est plus au niveau du club et de l’encadrement. On va voir désormais ceux qui auront le sourire et ceux qui l’auront moins. Ce n’est que mon avis. Je suis déçu de son départ parce que c’est quelqu’un qui avait apporté une certaine sérénité malgré les difficultés.”

Pour finir, il avoue être lassé par les changements incessants qui ont lieu au club parisien (dirigeant, entraîneur…) : “Je commence à être lassé de tout ca. Pour n’importe qui, les changements perpétuels ne font pas plaisir. Aujourd’hui, je vois qu’on est plus que trois joueurs par rapport au groupe d’il y a trois ans. C’est maintenant aux dirigeants de mettre tout en place pour avoir une équipe encore compétitive la saison prochaine.”

Par ailleurs, Le Parisien de ce matin rapporte que Rothen s’est fait sermonné par Bazin hier soir pour s’être trop répandu dans les médias quant au départ de Le Guen.

Posté par le DJ number one à 14:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Bazin : “J’ai pris la bonne décision”

alt text






Dans le cadre de sa visite au Camp des Loges hier soir, Sébastien Bazin s’est entretenu une trentaine de minutes avec les joueurs parisiens afin d’évoquer le départ annoncé pour la fin de saison de Paul Le Guen.

D’habitude dernier à quitter le centre d’entraînement, le coach du PSG était cette fois le premier. Tout laisse à penser que les deux hommes n’avaient aucunement l’envie de se croiser. Côté joueurs, c’est silence radio. À la demande de capitaine Claude, le silence  était de mise au sortir de cet entretien avec le président.

Peu avide des sorties médiatiques, Sébastien Bazin s’est tout de même prononcé brièvement sur sa décision : “J’ai pris la bonne décision” annonce l’homme le plus puissant du club au journaliste du Parisien. Il tient à préciser que le départ de Le Guen n’est pas lié à une mésentente quant à son adjoint (ndlr : Yves Colleu, fidèle comparse de PLG) qu’on dirait indésirable à Paris : “Je ne m’immisce pas dans ces questions sportives” justifie l’actionnaire-président. Tout en indiquant qu’il n’a jamais été “en conflit avec Le Guen“, il s’en prend violemment à la prétendu taupe du club - qui informerait les journalistes des conflits internes et autres infos relatives à la vie du club - par des menaces précises : “Il y a quelqu’un qui tuyaute les journalistes dans le club et on va le trouver“.

Ne connaissant pas encore l’entraîneur qui figurera sur le banc la saison prochaine, les joueurs ont reçu de Bazin une promesse : “Comptez sur moi, vous aurez un bon entraîneur !“. Il a ensuite exhorté les joueurs à se battre pour la qualification en Champions League : “On doit tout tenter pour se qualifier et cela demande un comportement exemplaire” insiste-il.

Enfin, peu avant de quitter ses joueurs, Le Guen avait aussi donné quelques mots semblables à des adieux précipités. Tenant à ce que les joueurs ne restent pas détournés de leur objectif actuel, il leur a demandé de rester motivé et de se transcender pour les supporters : “Il a demandé aux joueurs de ne pas dilapider tous les efforts entrepris et de respecter le public lors des quatre dernières journées” rapporte un témoin au quotidien parisien. Devant des joueurs sans réaction, il a lâché solennellement : “Joueurs et entraîneurs, nous ne sommes que de passage, le plus fort c’est l’institution“.

Posté par le DJ number one à 14:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 mai 2009

PSG 0-1 Rennes : Paris hors piste

Default thumbnail






Le PSG n’a une nouvelle fois pas su se démarquer de ses adversaires en remportant un match important. Les joueurs de Paul Le Guen, privés de Hoarau (blessé aux adducteurs) ont en effet échoués face à Rennes sur le plus petit des scores, la faute a un but contre son camp de Sakho sur une frappe de Jérôme Leroy.

Paris perd donc définitivement (ou presque) se chance de se qualifier en Ligue des Champions. En offrant a son public un jeu de bien basse qualité depuis quelques matchs, les parisiens ne s’étonnent pas de ne prétendre aujourd’hui qu’à une place en Coupe de l’UEFA, ils ne méritent pas mieux.


Posté par le DJ number one à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,