06 mai 2009

Jérôme Rothen : “Le Guen était de plus en plus isolé”

alt text






Invité de Luis Attaque sur RMC hier, Jérôme Rothen a répondu aux questions de Luis Fernandez sans langue de bois.

D’entrée, l’ailier gauche laisse transparaître des regrets quant à la tournure que prennent les évènements, affichant clairement son attachement à Paul Le Guen : “Il m’a apporté humainement pendant deux ans et demi. Même si ça n’a pas été évident sportivement au début, il a fait avec le groupe qu’on lui a donné. On a vécu une saison dernière catastrophique et ce qui se passe cette année n’était pas gagné d’avance. Personnellement, il a su me redonner la confiance que j’avais perdue sous Guy Lacombe. Il reste quatre matches pour finir le mieux possible avec lui.”

Il indique également qu’une lutte entre les pro-Le Guen et anti-Le Guen s’était accentuée au sein du club ces derniers jours, ce qu’il espère ne portera pas préjudice à l’équipe dans le sprint final : “Je pense qu’il était de plus en plus isolé. Il n’a pas été aidé d’entrée par l’arrivée d’un nouveau président (Charles Villeneuve). Paul avait vu que tout le monde ne tirait pas dans le même sens et qu’il valait mieux changer ou faire en sorte que tout le monde puisse se regarder dans les yeux, ce qui n’était plus le cas. Ces derniers temps, on sentait qu’il y a avait des gens pour et des gens contre. C’est chiant de sentir ça et j’espère que ça ne nous portera pas préjudice pour aller chercher la troisième place.”

Alors qu’on disait de Rothen et Landreau qu’ils étaient les plus fidèles soutiens de PLG au sein du vestiaire parisien, on apprend du milieu de terrain qu’il n’y avait pas de conflit déclaré avec les autres joueurs : “Je ne sais pas si nous n’étions plus que deux. Paul était là et ça s’est bien passé avec nous, comme avec d’autres joueurs. Il n’était pas en guerre avec les joueurs. Je pense que c’est plus au niveau du club et de l’encadrement. On va voir désormais ceux qui auront le sourire et ceux qui l’auront moins. Ce n’est que mon avis. Je suis déçu de son départ parce que c’est quelqu’un qui avait apporté une certaine sérénité malgré les difficultés.”

Pour finir, il avoue être lassé par les changements incessants qui ont lieu au club parisien (dirigeant, entraîneur…) : “Je commence à être lassé de tout ca. Pour n’importe qui, les changements perpétuels ne font pas plaisir. Aujourd’hui, je vois qu’on est plus que trois joueurs par rapport au groupe d’il y a trois ans. C’est maintenant aux dirigeants de mettre tout en place pour avoir une équipe encore compétitive la saison prochaine.”

Par ailleurs, Le Parisien de ce matin rapporte que Rothen s’est fait sermonné par Bazin hier soir pour s’être trop répandu dans les médias quant au départ de Le Guen.

Posté par le DJ number one à 14:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Jérôme Rothen : “Le Guen était de plus en plus isolé”

Nouveau commentaire