29 mai 2009

PSG - ASM : Une dernière victoire et puis s’en va…

alt text




Samedi soir, aux alentours de 21h00, tous les regards seront tournés vers le Parc des Princes ; autrefois théâtre de grandes affiches européennes, l’antre de la Porte de Saint-Cloud accueillera cette fois la dernière rencontre de la saison. Ce Paris Saint-Germain - AS Monaco Football Club se présente comme un match tout à fait normal. Pourtant, plusieurs paramètres font qu’il n’en est rien. Sans rien éluder, InfoPSG présente la rencontre et ses enjeux.

Paris doit bien finir

Pour sa dernière rencontre à domicile (face à Auxerre, 2-1), on ne peut pas dire que le club de la capitale ait pratiqué un football de qualité, rapide et sans déchets. C’était tout l’inverse. On aura beau louer les multiples points positifs de cette équipe comme les diverses individualités qui s’en dégagent, le sentiment principal de cette fin de saison est la frustration.

Sur les derniers matchs, Paris a grillé toute chance de se qualifier pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Désormais, le club ne pourra que récolter les miettes : la 4ème ou la 5ème place, voire pire. Mais relativisons quand même l’impact de cette dernière ligne droite manquée : une victoire face à Monaco mettra malgré tout du baume au cœur des supporters. C’est d’autant plus vrai que la dernière rencontre de championnat ne s’était plus jouée au Parc depuis la saison 2004/2005, soit quatre ans. Gageons que la fête devrait être belle.

Côté terrain, Paul Le Guen aura le bonheur de voir Guillaume Hoarau faire sa réapparition dans le groupe, lui qui était absent depuis plusieurs semaines. Cependant, le technicien breton devra peut-être composer sans Ceará et Giuly, tout deux incertains. Notons également que Stéphane Sessègnon est suspendu, c’est donc un autre problème qui se présente ici à PLG.

Chose marquante, c’est à l’occasion du dernier match que Sébastien Bazin sort enfin de sa tanière. Il s’est entretenu de manière très formelle avec le site officiel du club. Pour lui, le match qui se profile a des allures de finale : “Je suis persuadé que tout l’effectif, joueurs et staff technique compris, est plus que jamais mobilisé par l’enjeu. Une victoire contre Monaco est indispensable. Nous restons sur une série difficile mais nous ne devons pas gâcher cette belle saison. On attendait une finale depuis le début de saison. Nous l’avons à présent devant nous. Ce dernier match de championnat est notre finale !

Espérons que les joueurs tireront tous dans le même sens ce week-end, afin d’offrir une dernière victoire aux supporters, qui seront probablement beaucoup dans les travées du Parc. Alors, vous n’avez plus qu’une seule chose à faire : allumer le feu !

Épidémie de blessure à Monaco

Malgré un classement tout à fait correct (12ème), l’ASM n’aura pas atteint son objectif de début de saison. En conséquence, Ricardo ne sera pas reconduit. Face à Paris, il dirigera alors son dernier match en tant qu’entraineur monégasque. Une situation qui n’est pas sans rappeler celle de Paul Le Guen.

Et le pire reste à venir ; une véritable épidémie de blessure a touché l’effectif monégasque puisque pas moins de sept joueurs seront absents pour cause de souffrances physiques à degré plus ou moins grand. C’est le cas de Serge Gakpé (douleur à un genou), Jean-Jacques Gosso (genou, lésion musculo-tendineuse), Adriano (douleur ischio), Djamel Bakar (ischio, en reprise), Alejandro Alonso, Alexandre Licata, Yohan Mollo et Vincent Muratori. En plus de cela, trois autres seront indisponibles pour cause de suspension : Igor Lolo, Lukman Haruna et Yannick Sagbo.

De son côté, le rugueux défenseur monégasque Thomas Mangani commente la future rencontre à venir : “C’est une équipe solide. Après, eux, ils leur faut la victoire pour accrocher la coupe d’Europe donc peut-être que ça va les obliger à sortir et on aura quelques occasions en contre. Y’a un bon coup à jouer. Ils ont de grands joueurs et ils savent se reconcentrer parce qu’ils savent que c’est un match capital. Donc je pense qu’ils seront tous à même de sortir un gros match et j’espère qu’on va répondre présent.”

Si Ricardo devra se passer de plusieurs joueurs clés, il ne faudra cependant pas prendre son équipe à la légère. Par l’intermédiaire d’éléments explosifs comme Park, le danger peut venir à tout moment. C’est pour ça qu’il sera nécessaire de rester vigilant et marquer la rencontre par un engagement physique immédiat.

Et même si le contexte ne leur est pas favorable, les joueurs du Rocher pourront se rassurer à la vue des statistiques puisqu’ils demeurent une des bêtes noires de Paris dans son jardin : en 34 confrontations, l’ASM s’est imposée à 15 reprises tandis que le PSG l’a emporté 12 fois pour 7 matchs nuls. Un bilan qui pourra encourager les coéquipiers de Ruffier à réitérer les prestations des années précédentes.

Posté par le DJ number one à 14:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur PSG - ASM : Une dernière victoire et puis s’en va…

Nouveau commentaire